Laborantin

Laborantin : un métier attractif

Le métier de laborantin est un métier dix fois plus attractif que celui d’infirmier. Comment expliquer cela ? Le Roi du Tablier, le spécialiste du vêtement professionnel, vous dit tout sur un métier attractif aux places chères et limitées.

Technicienne de laboratoire

https://www.flickr.com/photos/51868421@N04/

Au sein d’un laboratoire d’analyses médicales, le laborantin a pour missions d’accueillir le patient et de recueillir les prélèvements. Il doit également interpréter ses analyses et le cas échéant parvenir à définir un diagnostic ou un traitement. Il peut être amené à exercer au sein d’un établissement d’hospitalisation, d’un service de l’administration ou d’une collectivité territoriale. Cela va de soi, le laborantin doit posséder des connaissances importantes en biologie et en chimie. Il doit également connaître les normes d’hygiène et les appareils de mesure. Toujours équipe d’une blouse de laboratoire, ce professionnel doit donc être rigoureux, précis, patient mais également avoir le sens du contact et de l’organisation. Un technicien de laboratoire débutant peut vite être amené à diriger une équipe ou à voir ses responsabilités augmenter.

L’arrivée des nouvelles technologies a fait évoluer cette profession. En effet, le technicien de laboratoire doit également être un ingénieur. Il assure la manutention de toutes les machines et robots qui réalisent des examens. Il doit maitriser les outils informatiques de laboratoire. Les laborantins avec des compétences en informatique sont ainsi très recherchés. Avec les innovations technologiques et les changements d’organisations dans les laboratoires, les laborantins doivent s’adapter et constamment se former pour ne pas prendre du retard. Cette robotisation du métier a entraîné une stagnation du nombre de postes à pourvoir. Il peut parfois être difficile de trouver du travail dans une branche qui croule déjà sous les CV.