Pyjamas

L’origine du pyjama

On en porte tous les soirs, voire même les dimanches pluvieux. C’est un compagnon de toujours, douillet et synonyme de détente. Pourtant vous êtes vous déjà demandé d’où vient le pyjama ? Le Roi du Tablier, spécialiste des tabliers et blouses, s’est posé la question pour vous.

Bess Georgette

Le mot pyjama n’est pas d’origine latine, il vient en fait du mot indien « pajama » lui-même dérivé d’un mot perse « payjama » que l’on peut décomposer ainsi : « pay » signifie pied ou jambe et « jama » le vêtement. Le « pajama » était donc un vêtement hindi n’ayant rien à voir avec notre vêtement de nuit deux pièces puisqu’il s’agissait en fait d’un pantalon large resserré au niveau de la ceinture. Il se portait avec une tunique traditionnelle longue nommé « kurta ».

Rapporté en Europe par les colons anglais, le pajama s’est décliné de deux façons. Au bord des plages il devient un vêtement d’extérieur féminin très apprécié dans les années 1920 tandis qu’en Angleterre on le décline en ensemble deux pièces en flanelle légère. D’abord utilisé uniquement en vêtement d’intérieur il remplacera progressivement la tenue de nuit de l’époque : la chemise de nuit. Aussi appelée blouse de nuit en vieux français, la chemise de nuit est autant masculine que féminine jusque dans les années 1940 pour devenir ensuite presque exclusivement féminine. Aujourd’hui la chemise de nuit est toujours très populaire grâce à sa légèreté et son confort.

Le Roi du Tablier vous en propose d’ailleurs une large sélection. Courte, longue, fleurie… Il y en a pour tous les goûts ! Le pyjama, quant à lui, imprègne progressivement toute la population européenne au cours du 20e siècle. Les aristocrates adoptent même le pyjama de satin. Les années 1970 marquent l’apogée du pyjama : femmes et hommes l’ont définitivement adopté. Il se décline en différentes matière, différentes coupes ou motif et même en grenouillère, un pyjama où le haut et le bas sont attachés. Courrez commander le votre dans notre collection de pyjamas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *