Une Sud-Coréenne montre sa transformation chirurgicale.

Quand la chirurgie esthétique va trop loin

Photo: 20min.ch

Le Roi du tablier, le spécialiste des tabliers et blouses, propose parmi ses offres de vêtements de travail un ensemble de pantalons et blouses médicales colorés. Le monde médical et plus particulièrement la chirurgie esthétique sont en expansion constante, toujours à la recherche d’une idée ingénieuse. L’occasion pour la rédaction de vous parler d’un phénomène inquiétant : la chirurgie de la mâchoire. La Corée du Sud compte bon nombre d’adeptes de la chirurgie esthétique, prêts à aller toujours plus loin. Leur désir ? Ressembler davantage aux occidentaux et correspondre aux diktats de la beauté.

En Corée du Sud, la chirurgie de la mâchoire connaît un essor depuis quelques temps. Alors qu’autrefois cette opération était réservée aux cas extrêmes, tels que les maladies ou les déformations, aujourd’hui les femmes sont de plus en plus nombreuses à passer sous le bistouri pour changer leur apparence. En forme de cœur ou en « V », les femmes n’hésitent pas à métamorphoser leur visage pour ressembler encore plus aux canons de beauté.

Il s’agit pourtant d’une opération très douloureuse qui entraîne souvent de graves complications, comme par exemple la paralysie partielle du visage. Plus de la moitié des femmes opérées de cette partie du visage subissent de lourdes conséquences. Pourquoi un tel engouement pour la chirurgie esthétique ? Pour beaucoup, cela permet de trouver un mari et un travail plus facilement. D’ailleurs, certaines jeunes femmes subissent des pressions de la part de leur entourage pour se lancer dans des opérations esthétiques.

Les coréens ne manquent donc pas d’imagination en matière de chirurgie esthétique et de déformation faciale. Jusqu’où ira cette inlassable recherche de la perfection ?