Toque de cuisinier

Une histoire de toque

Après un article sur l’histoire du tablier, le Roi du Tablier, la boutique du vêtement professionnel, vous propose de découvrir l’origine et l’histoire de la toque de cuisinier.

toque de cuisine

Wikipédia

Selon la légende, sept siècles avant notre ère les cuisiniers du roi de l’Assyrie portaient des couronnes qui les distinguaient de toutes les autres personnes travaillant dans les cuisines. Cette couronne avait pour objectif de valoriser le cuisinier par rapport aux autres membres des cuisines. Ce n’est qu’au 15ème siècle que le chapeau de cuisine est adopté pour des raisons d’hygiène. En effet, le roi Henry VII d’Angleterre aurait trouvé un cheveu dans sa soupe et fait décapité le cuisinier responsable. Depuis, lors les cuisiniers portaient un bonnet de coton. Ce n’est qu’en 1820 qu’apparaît la toque telle qu’on la connait aujourd’hui. Un cuisinier du nom d’Antonin Careme était en train de réaliser des gelées pour un seigneur, quand, soudain, entra une petite fille qui portait un couvre-chef blanc ressemblant à une petite toque. Il décida alors d’échanger son bonnet en coton contre cette toque blanche et tous les autres cuisiniers firent de même : la toque était née !

Selon les pays, la toque a pris différentes formes, couleurs et matières pour s’adapter à chaque culture. Selon certaines traditions, plus une toque contient de plis, plus le cuisinier qui la porte est expérimenté. Aujourd’hui encore, elle reste le symbole de l’autorité, de la connaissance et de la grande maîtrise du cuisinier qui la porte. Pour des raisons économiques, la toque en tissu a été remplacée par une toque en papier jetable. Certains cuisiniers ont même opté pour un calot de cuisine ou un bandana. N’hésitez pas à consulter nos différentes toques de cuisines disponibles sur notre site.