Quand le tablier et les expressions françaises s’associent

DICTIONNAIRELa langue française est une des langues les plus complexes au monde : règles de grammaire, conjugaison ou encore expressions sorties de nulle part… Avouons-le, la langue française est beaucoup plus compliquée qu’il n’y paraît. Pour illustrer nos propos, l’équipe rédactionnelle du Roi du Tablier, le spécialiste des tabliers et des blouses, vous présente un article exclusivement consacré aux expressions françaises ayant un rapport (plus ou moins éloigné) avec le tablier.

rendresontablier

Prenons l’expression « rendre son tablier ». Selon Lorédan Larchey, un lexicographe français du XIXème siècle, cette expression nous vient des domestiques servant les familles aisées. A l’époque, tous les membres du personnel de la maison portaient un tablier, et la seule façon qu’ils avaient de faire comprendre que “trop c’est trop” était de rendre le tablier à leur employeur (voire de le leur jeter sous le coup de la colère).

L’expression « aller se cacher dans les jupes/jupons de sa mère » découle également du tablier. il_340x270.436956894_883uPendant le XXème siècle (surtout de 1900 à 1950), la plupart des femmes au foyer portaient en permanence un tablier de cuisine. Utile pour sortir les préparations culinaires du four, essuyer rapidement le plan de travail et bien évidemment protéger ses vêtements d’éventuelles salissures, le tablier était le vêtement que chaque mère et épouse avait dans sa garde-robe. Et même avec toutes les utilités citées précédemment, le tablier était également apprécié des enfants. Pourquoi donc ? Tout simplement car si quelqu’un venait à l’improviste, le chérubin timide partait se réfugier sous le tablier de sa mère, d’où cette expression.

Parmi les expressions françaises les plus saugrenues, celle qui remporte la palme d’or est sans aucun doute « aller (à quelqu’un) comme un tablier à une vache ». Démocratisée au début du XIXème siècle, cette expression s’utilise pour exprimer le ridicule d’une personne s’habillant mal.

Après avoir lu cet article, vous reconnaîtrez vous aussi que la langue française est bien étrange. Néanmoins, les surprises qu’elle nous réserve valent toujours la peine d’être découvertes.