Magnésium

Ce qu’il faut savoir sur le magnésium 1/2

Nous parlions il y a peu de temps des bienfaits des sels minéraux, n’hésitez pas à consulter l’article en question en suivant le lien précédent. Aujourd’hui on reste dans le même thème puisque le Roi du Tablier, le spécialiste du vêtement professionnel, vous donne quelques informations importantes sur le magnésium.

Métal magnésium

“Magnesium crystals” by Warut Roonguthai – Own work. Licensed under CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons – http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Magnesium_crystals.jpg#/media/File:Magnesium_crystals.jpg

Vous l’avez sans doute remarqué, cet article sera divisé en deux parties distinctes. Il semblait pertinent de d’abord bien comprendre le rôle du magnésium et les signes de carence avant d’énumérer dans la deuxième partie les méthodes pour les éviter.

Tout d’abord, qu’est-ce que le magnésium et quel est son rôle ? Il s’agit d’un sel minéral essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. Il a des effets positifs sur le stress, la décontraction musculaire ainsi que l’équilibre nerveux. Il est d’ailleurs utilisé pour combattre la spasmophilie. Il joue également un rôle important dans le bon fonctionnement du système immunitaire et du système cardiovasculaire.

En ce qui concerne les besoins en magnésium nécessaires chaque jour, ils dépendent de chacun. Pour les femmes, l’apport recommandé est de 360 mg par jour tandis que celui des hommes est de 420 mg. Pour les personnes âgées, les sportifs ou les femmes enceintes, ces apports augmentent considérablement. De plus, environ 18 % de la population retiennent mal le magnésium et nécessitent donc de plus gros apports.

Quand on voit toutes les actions menées par ce sel minéral, on se doute qu’avoir des carences en magnésium n’est pas bon pour l’organisme, et il le fait sentir. En effet, une carence en magnésium peut se faire ressentir par de l’irritabilité, de la fatigue, des manques de concentration ou encore des crampes nocturnes. Il est également possible de ressentir des vertiges, des fourmillements ou des palpitations.

Maintenant que vous savez comment agit le magnésium, quel quantité en ingérer quotidiennement et les signes d’une carence, nous pourrons voir comment éviter les carences en magnésium dans la seconde partie.